Vue aérienne de l'institution des Chartreux Croix-Rousse
Bâtiment principal de l'institution des Chartreux Croix-Rousse
Vue de l'institution des Chartreux Croix-Rousse depuis la terrasse
Cour collège de l'institution des Chartreux Croix-Rousse

Séjour au Liban (mars 2016)

{AG rootFolder="/images/gallerie_photos/" thumbWidth="188,5" thumbHeight="188,5" thumbAutoSize="none" arrange="priority" backgroundColor="ffffff" foregroundColor="808080" highliteColor="fea804" frame_width="500" frame_height="300" newImageTag="0" newImageTag_days="7" paginUse="1" paginImagesPerGallery="50" albumUse="1" showSignature="1" plainTextCaptions="1" ignoreError="1" ignoreAllError="0" template="classic" popupEngine="fancybox"}Voyage_Liban_mars2016{/AG}

Dernières nouvelles

Soirée Liban 2016

Tous les membres de l'Institution des Chartreux, les membres de l'Association Jumelage Chartreux / Saint Georges, parrains et donateurs sont invités à participer à la soirée Liban qui se tiendra le vendredi 20 mai 2016 : programme et bulletin d'inscription.

Le parrainage d'un élève, c'est maintenant !

Echange 2016

Nous espérons que l’échange aura lieu cette année scolaire 2015-2016, et qu’un groupe de français se rendra au Liban au mois d’avril.
Les dates ne sont pas encore fixées précisément, probablement du 23/03 au 04/04/16 ou du 04/04 au 16/04/16.
Les Libanais viendraient à Lyon du 20/06 au 03/07/16.

 

Les jeunes Libanais à Lyon

SourceURL:file://localhost/Users/christelle/Desktop/Documents%20pour%20le%20blog.docx

A la fin du mois de juin 2015, 18 élèves du collège Saint Georges sont venus en France, accueillis pour la plupart par leurs correspondants pendant une dizaine de jours. Il s’est très vite instauré un climat amical dans le groupe franco-libanais et la bonne humeur était de mise lors des nombreuses sorties qui ont été proposées. Le dernier jour, les « au-revoir » sur la cour des Chartreux ont été émouvants et certains n’ont pas retenu leurs larmes…
Nous remercions chaleureusement les familles qui ont reçu les jeunes Libanais, alors qu’il n’y avait pas eu de voyage au Liban au printemps comme à l’accoutumée.